Détails du match

Match du 2/05/2018 à 21:00
Saison : 2017-2018

Adversaire: LA CIVETTE
Résultat: Nous 2 - 1 LA CIVETTE


Commentaire du match:
Buteur : Mickaël Freitas

Pour ce dernier match de la saison régulière, les blancs d'Aygue Rouye se comptaient 13 (dont votre serviteur) pour affronter les nouveaux venus de LA CIVETTE. Après une entame de feu ponctuée par une grosse occasion malheureusement non convertie par le nommé Tintin pour les Calientes, les débats s'équilibraient entre deux formations de même niveau qui jouent sans renfort issu d'un quelconque championnat. Il faut le souligner c'est trop rare. La fin de première période sera favorable aux blancs qui, par deux fois et par le même homme Mickaël Freitas fêtait son retour de la plus belle des manières par deux buts.
La mi-temps va voir l'intervention du merle de service qui ne supportant pas sa médiocrité et les récriminations parfois légitimes de certains acteurs exigeait deux arbitres de touche avant de se raviser sur l'intervention des deux coaches.
Le match reprenait enfin avec une baisse de régime des deux équipes mais un jeu malgré tout plaisant et un combat de tous les instants. C'est alors que l'emplumé intervint une seconde fois pour renouveler sa demande d'assistants. Le brave Jérôme Nazolwurtz se dévoua avant de rentrer sur la pelouse. C'est alors qu'intervint le moment cocasse, pour ne pas dire plus, de la soirée, je résume : attaque de La Civette, cinq joueurs hors-jeu, Monsieur Cazeturpin ayant remplacé Nazolwurtz lève le bras pour signaler les positions off side remplissant ainsi sa tâche. Et que se passe t-il; le corbeau ne tient pas compte de son assistant laisse l'action se développer au grand dam des blancs qui s'étaient arrêtés et les tangos en profitent pour fusiller Jérôme De Andrade pour une fois abandonné par se défense...c'était l'arroseur arrosé, je n'ai pas l'habitude mais là : Bravo Monsieur l'Arbitre !!!. La fin de la partie ne sera que péripétie, les blancs manquant encore une ou deux fois la cible et les tangos tentant de revenir au score en vain. Le referee libérait enfin les Calientes qui pouvaient fêter leur troisième victoire d'une saison à oublier au plus vite au vu des conditions dans lesquelles elle s''est déroulée entre blessures et défections, pas trop tôt.

Le top du match : Sans conteste mis à part le magnifique second but de Mickaël Freitas, le sang froid de l'ensemble de tous les acteurs qui malgré les conditions ont su garder leur sang froid. Chapeau à tous.

Le flop du match : Désolé d'y revenir mais sans conteste la prestation du merle de la soirée qui avait peut être un peu forcé sur les substances interdites (au moins pour la conduite)et s'est comporté comme un minable, comportement qui en d'autres temps ou avec d'autres formations actuelles aurait entrainé une belle bagarre générale. Petite énigme : Qui est cet énergumène ? Un indice qui va surprendre beaucoup de monde : il ne vit pas à Tercis...



Twitter Facebook Google Plus email